Gilles Carrez

Député de Bry, Champigny, Nogent & Le Perreux

mai, 2011

Madame, Monsieur,
Chers amis,

En avant-propos, je souhaite adresser mes plus sincères félicitations à Jacques LOISON et Jacques JP MARTIN, brillamment réélus Conseillers Généraux du Val-de-Marne le 27 mars dernier.

Il y a quelques jours, le 6 mai, nous fêtions le 4e anniversaire de l’élection de Nicolas Sarkozy à la Présidence de la République.
A cette occasion, nous avons eu le plaisir de recevoir Jean-François COPE, Secrétaire Général de l’UMP, dans le cadre d’une réunion militante départementale qui a réuni plus de 400 participants au Perreux-sur-Marne.
Le Secrétaire Général de notre mouvement a rappelé l’importance d’être tous rassemblés derrière Nicolas SARKOZY afin de défendre le bilan du Président de la République et de la majorité face à une gauche qui peine à présenter un programme crédible aux français.

En tant que Rapporteur Général du Budget et de la Commission des Finances à l’Assemblée Nationale, je poursuis la volonté politique du Gouvernement et des parlementaires de la majorité, de rétablir progressivement nos comptes publics.
Ainsi, j’étais le rapporteur du projet de loi constitutionnelle sur l’équilibre budgétaire des finances publiques visant à accompagner le retour du déficit public de 7 à 3% du PIB en 2013 (5,7% en prévision pour 2011).
Ce projet a été adopté le 10 mai dernier en première lecture à l’Assemblée Nationale.
Le texte va partir en navette au Sénat et doit, pour être définitivement adopté, être voté par le Parlement réuni en Congrès à Versailles à la majorité des 3/5e.

Au niveau départemental, je me suis pleinement engagé pour que le service de chirurgie cardiaque du CHU Henri Mondor subsiste. Nous avions, avec mes collègues parlementaires du Val-de-Marne, notamment écrit au Premier Ministre, François FILLON, afin de l’avertir des méfaits de la fermeture de ce service très important pour les Val-de-Marnais. Le 5 mai dernier, le Ministre du Travail et de la Santé, Xavier BERTRAND, annonçait la suspension de cette fermeture prévue en juin.

En circonscription, je me suis « battu », avec le soutien de Jean-Pierre SPILBAUER, maire de Bry, afin que les locaux de l’Institut National de l’Audiovisuel (INA) restent à Bry. Nous avons rencontré Monsieur GALLET, Président de l’INA puis le Ministre de la Culture, Frédéric MITTERRAND. Les locaux de l’INA resteront donc à Bry-sur-Marne.

Mon mandat de député me confère le devoir d’agir au niveau national et en circonscription dans l’intérêt de tous. Cela constitue tout le sens de mon engagement politique depuis ma première élection en 1993.

Je vous remercie pour l’intérêt que vous portez à mon action et je vous souhaite une agréable lecture.

Gilles CARREZ
Rapporteur Général du Budget
Député de Bry-Champigny-Le Perreux *
Maire du Perreux-sur-Marne

* Dans le cadre du redécoupage électoral, à partir de 2012, la circonscription intégrera à nouveau la ville de Nogent-sur-Marne, comme c’était le cas avant le redécoupage de 1988.

Si vous souhaitez recevoir la lettre d’information de Gilles CARREZ, merci d’utiliser la rubrique “contact” en intitulant votre message “abonnement lettre d’information”.

 Retrouvez l’entretien de Gilles CARREZ publié le 20 mai dernier dans la Gazette des Communes.

Dans cet article, votre député fait le point sur le vaste chantier de la péréquation horizontale du bloc communal.

Pour rappel, la  » péréquation horizontale  » s’effectue entre les collectivités territoriales et consiste à attribuer aux collectivités défavorisées une partie des ressources des collectivités les plus  » riches « .

Lire l’article ici: http://www.lagazettedescommunes.com/66132/la-perequation-est-un-etre-fragile-estime-gilles-carrez-president-du-comite-des-finances-locales/

Source: J.PAQUIER – La gazette.fr

Mardi matin (10/05), Gilles CARREZ s’est rendu dans les locaux du journal Libération afin de débattre de l’Impôt de Solidarité sur la fortune (ISF) et de la question de son allègement avec Thomas PICKETTY, économiste.

Retrouvez la vidéo du débat en cliquant ici: http://www.liberation.fr/economie/06013610-isf-affrontement-sur-un-allegement

Source: Libération.fr

Hier soir (09/05), Gilles CARREZ était l’invité du Talk Orange-Le Figaro. Il a notamment abordé la suppression du bouclier fiscal, le retour à l’équilibre des finances publiques et les propositions du Ministre Laurent WAUQUIEZ au sujet du RSA.

Visionnez la vidéo du Talk Orange-Le Figaro ici: Gilles CARREZ Talk Orange Le Figaro 090511

Le 5 mai dernier, Gilles CARREZ était en déplacement à Mâcon (Saône et Loire) dans le cadre d’une réunion militante à l’initiative du Sénateur-maire, Jean-Patrick COURTOIS.

Gilles CARREZ a fait un tour d’horizon des finances publiques de notre pays et a notamment évoqué  » des lendemains qui déchantent si la gauche, dans l’hypothèse de sa victoire en 2012, revient sur la réforme des retraites.  »

Il a également rappelé que le retour du Général de Gaulle en 1958 n’était pas seulement motivé par le contexte algérien mais également pour éviter à la France une mise sous tutelle du FMI.

Pour lire l’article sur Mâcon Infos, cliquez ici: http://www.macon-infos.com/article.php?sid=19703

Le 4 mai dernier, Gilles CARREZ et les parlementaires du Val-de-Marne ont eu le plaisir d’accueillir Jean-François COPE, au Perreux, dans le cadre d’une réunion militante départementale.

Plus de 400 participants ont répondu présent à l’occasion du 4e anniversaire de l’élection de Nicolas SARKOZY à la Présidence de la République.

Jean-François COPE a insisté sur la nécessité d’être tous unis derrière Nicolas SARKOZY, de défendre le bilan du Président de la République et de la majorité, et de ne pas se fier aux sondages.

« Les intentions de vote c’est une chose, mais le plus important c’est le vote effectif en 2012 et pour cela nous devons tous nous mobiliser  » a notamment déclaré le Secrétaire Général de l’UMP.

Grâce à l’action du Député Gilles CARREZ et de ses collègues, la fermeture du service de chirurgie cardiaque du Centre Hospitalier et Universitaire Henri Mondor à Créteil, prévue en juin, a été suspendue.

Gilles CARREZ avait notamment cosigné un courrier au Premier Ministre François FILLON afin de l’avertir des risques d’une fermeture de ce service.

Lire l’article du Parisien: http://www.leparisien.fr/societe/hopital-henri-mondor-la-fermeture-de-la-chirurgie-cardiaque-suspendue-04-05-2011-1435195.php