Gilles Carrez

Député de Bry, Champigny, Nogent & Le Perreux

novembre, 2011

Cliquez sur ce lien pour écouter l’émission, vous pouvez également choisir certains passages de l’émission, http://www.rtl.fr/emission/les-grosses-tetes/billet/mardi-22-novembre-les-grosses-tetes-recoivent-gilles-carrez-7734964149

Votre député, Gilles CARREZ, sera l’invité principal de l’émission quotidienne « les Grosses Têtes » sur RTL (fréquence 104.3) demain (mardi 22 novembre 2011) entre 16h et 18h.

Message de Jean-François COPE, Secrétaire Général de l’UMP

Chers amis,

Tandis que notre pays traverse une crise d’une exceptionnelle gravité qui concentre tous les efforts de Nicolas Sarkozy et de notre majorité, le PS et les Verts sont tout entier focalisés sur la négociation d’accords politiciens dignes des tractations de couloirs de la IVème République.

Ce décalage entre les préoccupations des Français et l’agenda des socialistes prêterait quasiment à sourire si l’accord final signé en le PS et les Verts mardi 15 novembre ne conduisait pas à des répercussions extrêmement graves pour le quotidien de nos concitoyens.

Le PS et les Verts veulent en effet fermer 24 réacteurs nucléaires. Cela risque de faire augmenter la facture d’électricité de 50%, de préparer un gigantesque plan social et de fragiliser l’une de nos industries d’excellence, tout en contribuant à l’accélération du réchauffement climatique et à la diminution de notre indépendance énergétique.

Je vous invite à découvrir un argumentaire qui détaille toutes les conséquences désastreuses qu’entrainerait l’application de cet accord. Cliquez ici : af-accord_ps-verts-nucleaire

Jamais dans l’Histoire de la Vème République, le nucléaire, socle de notre politique énergétique, n’avait été remis en cause, ni par la droite, ni par la gauche. Il aura fallu attendre François Hollande pour que, sur ce point, l’intérêt général soit sacrifié sur l’autel des petits arrangements électoraux.

Je compte sur vous pour diffuser cet argumentaire et expliquer autour de vous les tenants et les aboutissants des marchandages entre le PS et les verts.

Bien fidèlement,

Jean-François COPÉ

Alors que beaucoup d’informations fausses circulent sur la proposition d’amendement de votre député sur la déduction fiscale des dons aux associations, voici des précisions sur cette proposition:

Communiqué de presse de Gilles CARREZ, Rapporteur Général du Budget à l’Assemblée nationale, Député du Val-de-Marne.

Oui à la défiscalisation des dons, mais à des taux raisonnables

La défiscalisation des dons ne constitue pas une niche fiscale car il n’y a pas de contrepartie. Mais les taux de réduction d’impôt portés depuis 2004 à 66% pour les partis politiques et associations sportives ou culturelles et à 75% pour les associations caritatives sont excessifs et n’ont pas d’équivalent en Europe. L’Etat, qui supporte donc entre les deux tiers et les trois quarts du coût fiscal des dons, lequel a presque triplé depuis 2004, a-t-il les moyens d’une telle générosité ?

Il conviendrait de revenir aux taux de défiscalisation pratiqués avant 2002, soit 50% et 60%, qui permettaient à la générosité des Français de se manifester dans des conditions équilibrées. Rappelons aussi que les Français modestes et non imposables n’hésitent pas eux non plus à donner, alors qu’ils ne bénéficient d’aucun avantage fiscal.

La générosité, c’est aussi savoir donner au-delà des considérations fiscales.

Retrouvez la vidéo de votre député qui expose clairement la mesure de contribution exceptionnelle sur les hauts revenus qui est introduite par le Projet de Loi de Finances pour 2012.

Cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo: Gilles CARREZ_contribution exceptionnelle

Source: Groupe UMP de l’Assemblée Nationale