Gilles Carrez

Député de Bry, Champigny, Nogent & Le Perreux

juillet, 2012

Gilles Carrez, élu président de la commission des finances de l’Assemblée nationale le 28 juin dernier, a annoncé, le 3 juillet, qu’il démissionnait de la présidence du Comité des finances locales (CFL).

« Lorsque j’ai été réélu à ce poste en 2011, nous étions majorité-opposition à égalité stricte », a rappelé Gilles Carrez. « J’avais dit alors que si une échéance électorale modifiait cet équilibre, je remettrais ma démission avant l’échéance » du mandat qui est de trois ans, a-t-il dit. Depuis, il y a eu des élections sénatoriales, puis législatives, qui ont vu la victoire de la gauche.

« Je ne quitterai pas pour autant le CFL où je siège au titre de l’Association des maires de France », a-t-il souligné.

L’élection du nouveau président aura lieu à la prochaine réunion du CFL en septembre.

Source: www.courrierdesmaires.fr

Gilles Carrez, président UMP de la commission des finances de l’Assemblée nationale, estime ce lundi, qu’«il faut avoir bien peu suivi les débats budgétaires pour faire croire aux Français que le gouvernement Fillon n’a « rien foutu » en matière de dépenses». Après la remise par la Cour des comptes, ce lundi matin, de son audit sur les finances publiques, Gilles Carrez estime, dans un communiqué, que «les aléas identifiés par la Cour pesant sur les dépenses des missions du budget général de l’Etat font en réalité l’objet d’une sous-budgétisation chronique en Loi de finances initiale».

«Il faut donc avoir bien peu suivi les débats budgétaires ces dernières années pour faire croire aux Français, comme le fait Pierre Moscovici, que le gouvernement Fillon n’a « rien foutu » en matière de dépenses ou bien qu’il laisse derrière lui une « ardoise cachée » comme le prétend le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac», poursuit-il.
Une «réserve de précaution de l’ordre de 6 milliards d’euros»

«Ces aléas bien connus (hébergement d’urgence, opérations extérieures, prime de Noël (…), ont toujours été régularisées à l’occasion du collectif budgétaire de fin d’année. La réserve de précaution constituée en début d’année et d’un montant de l’ordre de 6 milliards d’euros permet d’y faire face sans difficulté, comme vient d’ailleurs de le souligner la Cour des Comptes dans son rapport de mai dernier relatif à la gestion budgétaire de l’année 2011», ajoute-t-il.

«En réalité les socialistes prennent appui sur cet état de fait bien connu et ne représentant que 0,4% du total des dépenses de l’Etat pour préparer les Français au tournant de la rigueur que leur impose leur politique de dépenses massives», conclut Gilles Carrez.

Source: www.20minutes.fr

Samedi 30 juin dernier, Gilles CARREZ était présent pour animer le traditionnel repas champêtre de Nogent ouvert aux militants et sympathisants de la nouvelle 5e circonscription.

Beaucoup de monde à l’occasion de cette journée placée sous le signe du beau temps et de la convivialité pour clôturer cette année électorale.

Fraichement ré-élu député de la circonscription, Gilles CARREZ s’est rendu à Bry-sur-Marne pour visiter l’entreprise Etudes et Projet Industriels (EPI) en compagnie de Dominique ROBLIN, son suppléant et Jean HILDBRAND, adjoint au maire de Bry. EPI est une société d’ingénierie, qui exerce ses activités dans les domaines des infrastructures et du bâtiment.

Jeudi 28 juin: Gilles Carrez, député du Val-de-Marne, maire du Perreux, président du Comité des finances locales, devient président de la commission des finances, de l’économie générale et du contrôle budgétaire. Il en était précédemment rapporteur général. Ce poste clé est réservé à un membre de l’opposition parlementaire comme cela est prévu par le règlement intérieur depuis 2007.

Bryards, Campinois, Nogentais, Perreuxiens,

Dimanche 17 juin, j’ai été réélu député de la 5e circonscription du Val-de-Marne grâce à votre soutien. Vous avez été 24 542, soit 54,06% des suffrages exprimés, à m’accorder votre confiance. Je vous en remercie sincèrement.

Dès aujourd’hui j’ai repris mon travail à l’Assemblée et en circonscription pour être au plus près de vos préoccupations et relayer vos interrogations au plan national.

Je souhaite officiellement la bienvenue aux Nogentais que nous accueillons dans la nouvelle 5e circonscription.

Comme je l’ai toujours fait, je reste à votre écoute et vous tiendrai informé de mon action.

Vous pouvez compter sur moi.

Gilles CARREZ