Gilles Carrez

Député de Bry, Champigny, Nogent & Le Perreux

avril, 2013

Les présidents UMP des commissions des Finances du Parlement Gilles Carrez et Philippe Marini ont jugé jeudi « peu probable » que le fisc ait diligenté une mission secrète en Suisse pour enquêter dans l’affaire Cahuzac, se disant toutefois « peu convaincus » par les réponses de Bercy. « On nous a donné des réponses très cohérentes, mais peu convaincantes », a déclaré le sénateur Philippe Marini, à sa sortie du ministère de l’Économie, aux côtés du député Gilles Carrez. L' »argumentaire » fourni par le directeur général des Finances publiques, Bruno Bézard, « sur bien des sujets ne nous a pas convaincus », a-t-il insisté.

Les élus s’exprimaient après être allés vérifier à Bercy des affirmations de Valeurs actuelles, selon lesquelles le ministre de l’Économie Pierre Moscovici savait dès fin décembre que son ministre délégué au Budget Jérôme Cahuzac avait bien un compte caché en Suisse. Selon l’hebdomadaire, « quinze fonctionnaires » avaient mené l’enquête discrètement dès les révélations de Mediapart. « Il est peu probable qu’une mission ait été diligentée en Suisse, je n’y crois pas », a affirmé Philippe Marini. Gilles Carrez s’est de son côté dit « fondé à penser que Jérôme Cahuzac a gagné du temps et que les autorités politiques dont il dépendait, Pierre Moscovici, mais peut-être plus haut encore, ne l’ont pas suffisamment incité à laisser partir le plus vite possible la demande d’information à la Suisse ».

Source: AFP.

Le 8 avril, dans le Grand Journal, Hedwige Chevrillon a reçu votre député, Gilles Carrez, également président (UMP) de la Commission des Finances à l’Assemblée Nationale sur BFM Business afin d’aborder la situation et les prévisions économiques de notre pays ainsi que l’affaire Cahuzac.

Retrouvez la vidéo ici

Pour Gilles Carrez, président UMP de la commission des Finances de l’Assemblée nationale, le comportement de Jérôme Cahuzac ressemblait à de la schizophrénie. « Le ministre agissait avec une grande rigueur », a-t-il souligné sur Europe 1 lundi matin. « Je l’ai vu se battre contre les ministres dépensiers, essayer de rééquilibrer les comptes. Je l’ai vu aussi pendant des années se battre contre la fraude fiscale. J’arrive à un dédoublement dans la personnalité. C’est Dr Jekyll et Mr Hyde quelque part. »

Le président de la commission des Finances assure avoir éprouvé de « la stupéfaction et même de la sidération » et « une certaine honte » en découvrant que Jérôme Cahuzac avait menti. « J’avais une estime professionnelle pour lui », insiste-t-il. « J’éprouve un sentiment de profond malaise ».

Mais Gilles Carrez met en garde contre le « climat délétère » actuel : « Jeter l’opprobre sur des centaines de milliers d’élus me paraît complètement injuste et ça ne va faire qu’alimenter la société de défiance qui caractérise aujourd’hui la France et qui conduit d’une manière générale à l’incivisme et au doute. »

Source

Affaire CAHUZAC, action de Pierre Moscovici …

Gilles CARREZ était l’invité d’Infomatin ce samedi 6 avril au micro de I Télé.

Retrouvez la vidéo

Documents à l’appui, le député UMP pense que P. Moscovici n’a pas posé les bonnes questions au fisc suisse.

Propos recueillis vendredi 5 avril 2013 par Christophe ALIX, journaliste à Libération.

Lire l’entretien

Thierry Leleu-Préfet du-Val-de-Marne

Jeudi dernier, Gilles CARREZ, la municipalité et les partenaires inauguraient un ensemble de 18 logements sociaux au 226 avenue du Général de Gaulle au Perreux-sur-Marne.

A cette occasion, le nouveau Préfet du Val-de-Marne, Thierry LELEU a souligné « la bonne volonté » de Gilles CARREZ en matière de mixité sociale.

Prenez connaissance de l’article du Parisien de ce jour:le-parisien-050413-logement-social-au-perreux