Gilles Carrez

Député de Bry, Champigny, Nogent & Le Perreux

RÉFORME BANCAIRE – Promesse du candidat Hollande, le projet de loi sur la réforme bancaire déboule mardi 12 février sur les pupitres de l’Assemblée nationale. Jugé trop faible sur sa gauche, le texte devrait être un peu plus musclé d’ici la fin des débats, sans pour autant rejoindre la promesse initiale du président de la République.

Gilles Carrez, président UMP de la Commission des finances, livre son avis sur la question. D’un œil avisé sur sa substance, ce membre de l’opposition se présente en faveur du texte, après avoir épluché son contenu durant l’examen devant l’instance qu’il dirige.

S’il se montre virulent contre l’idée même de séparation des activités bancaires, celui qui s’est fait connaître très tôt en se prononçant pour l’assainissement des finances publiques, pointe les limites du projet.

Lire l’entretien au Huffington Post