Gilles Carrez

Député de Bry, Champigny, Nogent & Le Perreux

Le président UMP de la commission des finances de l’Assemblée nationale critique le flou entourant, selon lui, les 5 milliards d’euros d’économies réclamées par Jean-Marc Ayrault dans sa lettre de cadrage budgétaire.

Les ministres connaissent désormais l’ampleur effort qui leur est réclamé par Jean-Marc Ayrault, depuis que ce dernier a envoyé la lettre de cadrage budgétaire, vendredi 8 mars.

Le montant des économies à réaliser est de 5 milliards au total pour 2014, une somme qui devra notamment financier une partie du crédit d’impôt compétitivité et emploi (Cice).

Mais pour Gilles Carrez, président UMP de la commission des finances de l’Assemblée nationale, interviewé par BFM Business le 8 mars, le gouvernement ne fait pas suffisamment preuve de clarté. « Je m’interroge de plus en plus sur les économies annoncées par le gouvernement. Il manie 10 milliards d’euros par-ci, cinq milliards par-là, sans jamais indiquer quel est l’origine [de ces économies, ndrl], comment elles sont réalisés, documentées », a-t-il fustigé.

« Le gouvernement manque soit d’idée, soit de courage »

« Il y a un contraste incroyable entre ces chiffres généraux et la réalité des décisions précises qui, tout au contraire, vont dans le sens de l’augmentation des dépenses », a-t-il ajouté.

Il a ensuite assené un dernier tacle : « il faut faire des économies. On a atteint avec tous ces impôts l’overdose fiscale, donc il faut absolument maîtriser les dépenses publiques mais il faut dire quelles dépenses choisir et comment les maîtriser. Et là, visiblement, le gouvernement manque soit d’idée, soit de courage ».

Source: http://www.bfmtv.com/economie/gilles-carrez-ump-le-gouvernement-nindique-jamais-realiser-economies-467378.html